– Le triste état du retable –

Parmi les trésors que renferme l’église ND de l’Assomption, le retable Renaissance est certainement l’un des plus remarquables. Offert par le connétable Anne de Montmorency à l’église de Taverny au XVIème siècle, il impressionne par ses dimensions, la richesse et la finesse de ses sculptures et l’originalité de ces motifs.

L’histoire mouvementée de ce retable (qui faillit être démonté et vendu à des brocanteurs au XIXème siècle !) est un véritable roman (que l’ACNDT vous fera bientôt découvrir dans un nouvel article) et c’est un véritable miracle qu’il soit arrivé (presque) entier jusqu’à nous.

Hélas, les ravages du temps commencent à se faire sentir… Des fissures de plus en plus prononcées sont maintenant visibles sur toute l’épaisseur du retable et menacent son intégrité… Comme c’est le cas pour de nombreux monuments historiques français, les réparations et restaurations coûtent très cher et trouvent difficilement un financement.

L’ACNDT a récemment alerté la Mairie de Taverny sur ces nouvelles fissures : nous espérons ainsi appuyer les études en cours sur les travaux  à réaliser d’urgence pour sauvegarder ce beau patrimoine…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s